Et si on se mettait au tricot?

Fini l’image très clichée que l’on prêtait au tricot! Non, ce n’est plus juste une activité pour nos mamies assises dans leur fauteuil, pelotes et aiguilles en main. Désormais furieusement tendance, le tricot permet de nous détendre et de prendre du temps pour soi. Des avantages de taille alors que nous vivons une époque étrange et inédite, disons-le clairement. Découvrez 3 bonnes raisons de se mettre au tricot, cette pratique qui nous veut du bien!

Pour se détendre

Et si on se mettait au tricot ?

Alors que nos vies ont Ă©tĂ© chamboulĂ©es ces derniers temps, cette activitĂ© crĂ©ative est une excellente façon de libĂ©rer ses pensĂ©es, qu’importe oĂą nous nous trouvons, que ce soit entre deux stations de mĂ©tro ou dans le confort de notre canapĂ©. Pour se dĂ©tendre et penser Ă  autre chose, tricoter est donc le moyen tout dĂ©signĂ©. 
Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’on parle de... tricothérapie! Plusieurs études ont en effet prouvé les bienfaits du tricot sur notre corps et notre esprit. Celle menée par le Mind and Body Institute de la Harvard School of Medecine en 2007 confirme que cette pratique réduit sensiblement le rythme cardiaque. Après dix minutes de tricotage, le pouls des participants.tes à l’étude se trouvait réduit en moyenne de 11 battements par minute.
Une autre Ă©tude du British Journal of Occupational Therapy de 2013 a collectĂ© les rĂ©ponses de 3 545 tricoteurs rĂ©guliers, parmi lesquels 81% ont dĂ©clarĂ© se sentir plus heureux et moins stressĂ©s après leur sĂ©ance. 
Pourquoi? L’explication est simple : le mouvement répété du tricot augmente la production de sérotonine, l’une des hormones qui lutte contre la dépression et l’anxiété. La concentration requise favorise l’implication dans le moment présent et chasse les pensées néfastes.

Pour dire au revoir aux mauvaises habitudes

Vous voulez une autre bonne raison de vous adonner au tricot? Vous pouvez en faire partout, tout le temps… et mettre de cĂ´tĂ© vos (sales) petites manies comme passer du temps devant l’écran de votre tĂ©lĂ©phone. Idem si vous ĂŞtes plutĂ´t du genre Ă  grignoter lorsque l’ennui s’empare de vous, ou si vous souhaitez arrĂŞter de fumer ou de vous ronger les ongles. Vous ne voyez pas le rapport? C’est simple, en vous concentrant sur votre Ĺ“uvre, votre cerveau occulte toutes ces vilaines habitudes. 
Dernière chose et non des moindres, le tricot est très pratique à transporter. Vous pouvez glisser vos aiguilles et votre pelote de laine (d’alpaga!) dans votre sac à main préféré, et c’est parti!

Pour avoir des pièces mode uniques

Et si on se mettait au tricot ?: Pour avoir des pièces mode uniques

Ça nous est dĂ©jĂ  arrivĂ© Ă  toutes! On enfile notre nouveau chandail fraĂ®chement magasinĂ© pour cette sortie et on se rend compte que l’on n’est pas la seule Ă  Ă©trenner cette petite beautĂ©. DĂ©ception. 
Le gros avantage, quand on sait tricoter, c'est qu'on peut donc se crĂ©er ses propres vĂŞtements. Il existe en ligne de nombreux sites qui offrent des patrons et autres inspirations, et sur lesquels vous obtiendrez tous les conseils possibles pour bien commencer ou vous perfectionner. 

Rendez-vous sur le site communautaire Ravelry ou bien encore, Thread and Needles ou l’on y jase de tricot et de couture.
En ligne donc, en librairie ou dans des endroits dédiés à cette pratique, vous y trouverez des modèles uniques, à votre goût, que vous pourrez concevoir de vos propres mains... pour ensuite les porter avec une fierté indescriptible!

Si vous aimez les beaux vêtements en laine d’alpaga, chics, chauds et doux, vous mettre au tricot est définitivement une bonne idée pour compléter votre garde-robe avec des pièces uniques et de qualité.
PlutĂ´t envie de dĂ©corer votre nid douillet? Bonne nouvelle, tout est tricotable : du coussin, au couvre-lit en passant par un joli cache-pot pour votre plante favorite. 

Bref, avec des pelotes et des aiguilles, un monde de possibilités s’ouvre à vous!

Avec des pelotes de laine et des aiguilles, vous découvrirez un monde de possibilités!

Écrit par Pauline Ponchaux
Traduit du français par Jonelle Larouche

The cookie settings on this website are set to 'allow all cookies' to give you the very best experience. Please click Accept Cookies to continue to use the site.
Vous vous êtes enregistré avec succès!
Ce courriel a été enregistré